Creacredit » Glossaire du crédit

Lexique et définition des emprunts


Cofinoga Cetelem Cofidis Franfinance

  • Agios : intérêts que les organismes prêteurs perçoivent sur les sommes d'argent empruntées.

  • Apport personnel : somme d'argent que vous apportez à la souscription d'un crédit de manière à emprunter moins d'argent.

  • Assurances facultatives : ce sont toutes les assurances que vous pouvez prendre à la souscription d'un crédit. Elles vous permettent d'être couvert en cas de décès, d'invalidité, de maladie, d'accident ou de perte d'emploi.

  • Capital : c'est la somme que vous allez emprunter à l'organisme prêteur.

  • Carte de crédit : les cartes de crédit se présentent sous deux formes. La première se présente sous forme de carte bancaire. La deuxième se présente sous forme de carte de paiement distribué par la majorité des entreprises de la grande distribution. La plupart du temps, cette forme de carte vous donne droit à un crédit renouvelable, grâce à elle, vous pouvez payer vos achats en magasin, virer de l'argent sur votre compte et retirer de l'argent au dab (distributeur automatique de billets).

  • Coût total du crédit : c'est ce que va vous coûter au total votre crédit. Il peut varier selon le temps que vous allez mettre pour rembourser, le TEG et les assurances que vous aurez choisies. Pour le calculer, rien de plus simple, faites le calcul suivant : montant total des mensualités - somme empruntée = coût total du crédit.

  • Crédit affecté : ce type de crédit est une somme d'argent qui vous est prêtée pour pouvoir acheter un objet ou un service bien précis. Si vous avez un problème lors de l'achat de cet objet, si vous n'êtes pas livré par exemple, et bien le remboursement de votre crédit est suspendu.

  • Crédit consommation : Un crédit à la consommation est un crédit qui vous permet l'acquisition d'un bien ou autre alors que vous n'avez pas l'intégralité de l'argent pour l'acquérir. En règle générale, si l'on souhaite souscrire à un crédit à la consommation, il est nécessaire d'avoir au moins 18 ans, d'avoir une source fixe de revenus , habiter en France et bien sûr ne pas être fiché à la Banque de France.

  • Crédit renouvelable : Le crédit renouvelable peut porter plusieurs noms parmi lesquels "crédit permanent", "crédit revolving" ou "réserve d'argent", toutefois la seule appellation légale de ce type de crédit, c'est le crédit renouvelable. Le principe du crédit renouvelable est très simple, en effet c'est une somme d'argent dont vous disposez et qui se renouvelle au fur et à mesure que vous remboursez. Grâce à ce renouvellement, vous pouvez réutiliser les sommes remboursées.

  • Délai de rétractation : c'est le temps que vous avez pour vous rétracter après la souscription d'un crédit.

  • Durée du crédit : c'est le temps que vous allez mettre pour rembourser l'intégralité du crédit.

  • Frais de dossier : ce sont tout les frais que votre création de dossier entraîne. La plupart du temps, ces frais de dossiers sont inclus dans votre offre de crédit.

  • Intérêts : intérêts que les organismes prêteurs perçoivent sur les sommes d'argent empruntées.

  • Offre préalable de crédit : Dans cette offre, il doit être mentionné les choses suivantes : la somme que vous voulez emprunté, le taux d'intérêt auquel cette somme est soumise et les modalités de remboursements. Après réception, cette offre est valide durant 2 semaines. Attention, recevoir une offre préalable de crédit ne signifie pas que vous allez avoir un crédit, il faut pour cela que l'organisme de crédit vous donne une réponse favorable.

  • Prêt hypothécaire : Le principe du crédit hypothécaire est très simple, en fait il s'agit de se faire prêter une somme d'argent en hypothéquant un bien.

  • Prêt personnel : le prêt personnel vous permet d'avoir accès à une somme d'argent que vous pouvez utiliser pour ce que vous voulez. En effet, contrairement au crédit affecté, le crédit personnel peut-être utilisé pour n'importe quoi, votre frigo qui vous lâche, votre voiture qui vous lâche, vous pouvez l'utiliser dans toutes ces situations. Après avoir reçu la somme de votre organisme de crédit, vous ne leur devez aucune explication quant à l'utilisation de cet argent. La somme prêtée au travers d'un crédit personnel varie entre 1 500 et 40 000€. Selon le montant emprunté, vous aurez la possibilité d'étaler les remboursements sur une période de 1 à 5 ans.

  • Prêt relais : Ce type de prêt est utilisé lorsque vous désirez vendre un bien pour en acquérir un autre. Comme son nom l'indique, il fait le relais. En effet, il vous permet d'acquérir une certaine somme en prévision de la vente de votre bien dans le but de financer votre futur bien. L'organisme prêteur va donc vous fournir une somme correspondant à 50 ou 70 % du tarif de votre logement actuel que vous souhaitez vendre. Pour se faire une idée du tarif de votre logement, l'organisme prêteur fera probablement appel à un expert. Vous devrez vous acquitter de la somme prêtée au moment de la vente de votre ancien logement.

  • Remboursement anticipé : à tout moment, vous avez la possibilité de régler l'intégralité ou une partie de votre crédit.

  • Scoring : c'est un outil employé par tout les organismes de crédit. Il permet de définir s'il y a un risque ou non à vous prêter de l'argent. Pour ce faire, il prend en compte les données suivantes : vos ressources, votre métier, votre vie personnelle (marié ou non), avec ou sans enfants, l'âge, le taux de surendettement, depuis combien de temps travaillez-vous dans la société qui vous emploie ? etc.

  • Taux Effetif Global ou TEG : ce taux est l'un des meilleurs moyens si ce n'est le meilleur moyen pour comparer les différentes offres de crédit qui s'offrent à vous. En effet, il regroupe l'ensemble des frais que va entraîner le crédit, c'est-à-dire les intérêts, les commissions, les rémunérations, les frais de dossiers ainsi que les obligations d'assurances et les sommes qui en découlent.

  • Taux nominal : ce taux est pris en compte dans le calcul des intérêts que vous devrez payer chaque mois. C'est le taux qui est le plus montré lorsque l'on essaie de vous vendre une offre de crédit, en effet il est beaucoup plus bas que le TEG et c'est donc plus vendeur. Ne vous y fiez pas et vérifiez toujours le TEG avant de vous engager.

  • Taux d'usure : Il est fixé par l'État et ce taux ne peut pas être dépassé par les différents organismes de crédit sinon ils risquent des sanctions. Ce taux permet une certaine protection des usagers de crédit.

  • Taux minimum publicisable : l'ensemble des organismes de crédit s'est accordé pour ne pas descendre en dessous d'un certain taux d'intérêt afin de ne pas briser la concurrence. Ce taux est appelé le taux minimum publicisable.