Creacredit » Les dossiers crédits » L'emprunt hypothécaire

Contrat et droits du crédit hypothécaire


Cofinoga Cetelem Cofidis Franfinance

1. Définition du crédit ou prêt hypothécaire :
Le principe du crédit hypothécaire est très simple, en fait il s'agit de se faire prêter une somme d'argent en hypothéquant un bien.

Ce type de prêt comporte pas mal d'avantages parmi lesquels le fait de proposer des taux d'intérêt faibles, mais aussi la possibilité de l'utiliser de la manière que l'on souhaite, c'est-à-dire en cas de souscription à un rachat de crédit, à un prêt personnel ou même à un crédit immobilier (dans cette situation, il est courant que le bien hypothéqué soit le bien que l'on souhaite acheter avec le crédit immobilier).

Ce type de prêt est également intéressant pour les organismes de crédit, car en cas de non-paiement des remboursements, et bien ils ont la possibilité de saisir le bien hypothéqué.

2. Le contrat de crédit ou prêt hypothécaire :
Pour pouvoir souscrire à un prêt hypothécaire, il faut obligatoirement être propriétaire. Avant de prêter une quelconque somme, l'organisme prêteur doit d'abord vérifier si l'emprunteur est bien apte à rembourser, et ce, sans tenir compte de la garantie qu'apporte l'hypothèque. Le prêt hypothécaire peut prendre différentes formes parmi lesquelles le prêt amortissable, le prêt in fine, le prêt à taux variable, le prêt à taux fixe, etc. Avant de vous engager, faites le tour des organismes de crédits et examinez toutes les possibilités qui s'offrent à vous.

Si jamais vous avez changé d'avis et que vous ne souhaitez plus faire appel au prêt hypothécaire et bien, sachez que vous disposez d'un délai de rétractation de 7 jours après la signature du contrat.

3. Les points de comparaison à étudier pour bien choisir son offre :
Avant de choisir telle ou telle offre, il y a plusieurs points à étudier, les voici :

- la durée du crédit : la durée du crédit, c'est le temps que vous allez mettre pour rembourser l'intégralité du crédit.

- le montant de vos mensualités : c'est la somme que vous allez devoir rembourser chaque mois. Pour éviter le surendettement, nous vous conseillons vivement de prendre des mensualités qui ne dépassent 1/3 de vos ressources.

- le Taux Effectif Global (TEG) : ce taux est l'un des meilleurs moyens si ce n'est le meilleur moyen pour comparer les différentes offres de crédit ou de prêt qui s'offrent à vous. En effet, il regroupe l'ensemble des frais que va entraîner le crédit, c'est-à-dire les intérêts, les commissions, les rémunérations, les frais de dossiers ainsi que les obligations d'assurances et les sommes qui en découlent.

- le taux nominal : ce taux est pris en compte dans le calcul des intérêts que vous devrez payer chaque mois. C'est le taux qui est le plus montré lorsque l'on essaie de vous vendre une offre de crédit, en effet il est beaucoup plus bas que le TEG et c'est donc plus vendeur. Ne vous y fiez pas et vérifiez toujours le TEG avant de vous engager.

- les assurances : c'est un point important dans la souscription d'un crédit. Sachez que toutes les assurances ne sont pas obligatoires et que votre organisme de crédit peut vous en proposer une. Sachez également que rien ne vous empêche de souscrire à une assurance crédit dans une compagnie d'assurance spécialisée.

- au total, combien va vous coûter ce crédit ? : le montant total du crédit va dépendre de 4 critères à savoir la somme que l'on va vous prêté, le temps que vous allez mettre pour rembourser, le TEG et les assurances que vous aurez choisies.

De plus, il faut savoir que les offres de crédit varieront selon votre situation, c'est à dire par rapport à vos ressources, votre métier, votre âge ou votre situation personnelle. En effet, au plus l'organisme de crédit juge que vous êtes un client risqué au plus il va vous faire payer cher le crédit. Pour finir, les offres de prêt hypothécaire peuvent aussi varier selon les organismes, car ceux-ci n'utilisent pas les mêmes moyens pour évaluer les risques, donc pour un organisme vous pourrez être un client risqué alors que pour un autre organisme vous ne le serez pas.