Creacredit » Les différents crédits » Rachat

Présentation du regroupement de crédit


Cofinoga Cetelem Cofidis Franfinance

1. Définition du rachat de crédit :
Le rachat de crédit porte plusieurs noms parmi lesquels "regroupement de crédit", "restructuration de crédit" ou bien "consolidation de crédit". Derrière le terme "rachat de crédit" se cache le système suivant : un organisme de crédit va racheter tout ou partie de vos crédits pour les réunir en un seul crédit, ensuite il va vous proposer un nouveau plan de mensualités. Peu importe votre situation, c'est-à-dire le fait de louer ou d'être propriétaire, ou bien le fait d'être surendetté ou non, tout le monde peut avoir accès au rachat de crédit.

Si vous faites appel au rachat de crédit, toutes les modalités du crédit seront modifiées, que ce soit le montant de vos mensualités ou le temps que vous allez mettre pour rembourser, cependant ne vous inquiétez pas, car toutes ces modifications sont faites pour vous apporter plus de confort dans vos remboursements.

Le but premier du rachat de crédit est de soulager les souscripteurs qui sont la plupart du temps surendetté et qui n'arrive plus à vivre convenablement, de plus ces personnes sont pour la plupart dans l'impossibilité de payer leur mensualité telle qu'elles sont. En souscrivant à un rachat de crédit, vous verrez votre taux d'endettement baissé, de même que vos mensualités qui baisseront de plus de 60% selon les offres. En parallèle, vous verrez votre pouvoir d'achat augmenter.

Pour pouvoir trouver une offre adaptée à vos besoins, vous pouvez passer par des courtiers ou des comparateurs qui sont pour la plupart en étroite relation avec les compagnies de crédits et les établissements bancaires, de ce fait ils seront les mieux placés pour vous trouver la meilleure offre. Sachez également qu'en passant par un courtier ou un comparateur, vous ne devrez vous acquitter d'aucuns frais de dossiers, au pire vous devrez simplement vous acquitter des frais postaux (timbres, etc).

Si vous n'êtes pas sûr de vouloir souscrire à un rachat de crédit, sachez que vous avez la possibilité de tout annuler tant que vous n'avez pas signé l'offre de rachat de crédit. Inversement, si pour une raison ou une autre, l'organisme de crédit vous refuse l'offre de rachat de crédit, vous n'aurez aucun frais à payer. Par contre si jamais votre dossier fait l'objet d'une réponse favorable de la part de l'organisme de crédit, et bien le courtier percevra une commission qui sera comprise dans le calcul du refinancement proposé.

Comme tout crédit, un rachat de crédit vous engage envers l'organisme de crédit, de ce fait vous êtes dans l'obligation de vous plier à toutes les modalités présentes dans le contrat. De plus, à l'ouverture d'un contrat de rachat de crédit, il vous faudra obligatoirement souscrire à une assurance qui aura pour but de vous couvrir en cas de pépins (chômage, invalidité, décès, ITT, etc). C'est assez commun comme assurance, car l'organisme de crédit est ainsi garanti de continuer à percevoir les mensualités de remboursement en cas de problème.

L'un des critères principaux qui font que l'offre de rachat de crédit sera acceptée ou non, c'est l'âge. En effet, les organismes de crédit seront moins en clin à offrir une proposition de rachat de crédit à une personne à la retraite qu'à une personne plus jeune. Pour se faire, les organismes de crédits prennent en compte deux choses : l'âge auquel vous commencez à remboursez et l'âge que vous aurez quand vous aurez fini de rembourser. Il faut savoir qu'il existe une limite d'âge au-delà duquel vous ne pourrez pas souscrire à un rachat de crédit et bien que les différents organismes de crédits ne proposent pas la même limite, celle-ci se fixe entre 75 et 90 ans.

Si vous louez et que vous êtes fiché à la Banque de France, vous ne pourrez pas souscrire à un rachat de crédit. Par contre si vous êtes propriétaire et que vous êtes fiché à Banque de France et bien vous pourrez souscrire à un rachat de crédit, car vous pourrez mettre votre bien en tant qu'hypothèque pour le crédit.

Contrairement à ce qu'on pense, faire appel au rachat de crédit ne veut pas dire que vous allez être fiché à la Banque de France, bien au contraire il vous évite ce genre de désagrément en évitant le surendettement qui lui par contre vous vaudra d'être automatiquement fiché à la Banque de France.

Pour finir, le rachat de crédit se divise en deux catégories : le rachat de crédit à la consommation et le rachat de crédit immobilier.

Voici une petite explication de ce que sont ces deux types de rachats de crédits :

- rachat de crédit à la consommation : on peut rassembler tout les crédits faits pour l'achat d'un bien de consommation, c'est à dire crédit auto, crédit bateau, crédit consommation, crédit travaux, etc. Tout le monde peut souscrire à ce type rachat de crédit. Vous pouvez vous en servir pour acheter un bien ou alors pour faire diminuer le montant de vos mensualités actuelles. Malgré tout, le rachat de crédit à la consommation est assez sévère, en effet toutes les personnes interdits bancaires ne peuvent pas y souscrire, vous pourrez rembourser votre crédit au maximum sur 12 ans et puis les taux sont très élevés.

- rachat de crédit immobilier : on peut y rassembler tout les crédits immobiliers ainsi que tout les crédits en relation avec les hypothèques immobilières ou non. Il est beaucoup plus avantageux que le rachat de crédit à la consommation, car vous pouvez étaler les remboursements sur 35 ans et vous pouvez bénéficié de très bons taux. La souscription de ce type de rachat de crédit se fait la plupart du temps chez un notaire.

2. Que dois-je regarder pour bien choisir mon rachat de crédit ?
Avant de choisir telle ou telle offre, il y a plusieurs points à étudier, les voici :

  • la durée du crédit : la durée du crédit, c'est le temps que vous allez mettre pour rembourser l'intégralité du crédit.

  • le montant de vos mensualités : c'est la somme que vous allez devoir rembourser chaque mois. Pour éviter le surendettement, nous vous conseillons vivement de prendre des mensualités qui ne dépassent 1/3 de vos ressources. De toute manière, les organismes de crédit qui proposent le rachat de crédit feront en sorte de vous proposer des mensualités adaptées, car le but premier d'un rachat de crédit, c'est bien sûr d'éviter le surendettement.

  • le Taux Effectif Global (TEG) : ce taux est l'un des meilleurs moyens si ce n'est le meilleur moyen pour comparer les différentes offres de crédit qui s'offrent à vous. En effet, il regroupe l'ensemble des frais que va entraîner le crédit, c'est-à-dire les intérêts, les commissions, les rémunérations, les frais de dossiers ainsi que les obligations d'assurances et les sommes qui en découlent.

  • le taux nominal : ce taux est pris en compte dans le calcul des intérêts que vous devrez payer chaque mois. C'est le taux qui est le plus montré lorsque l'on essaie de vous vendre une offre de crédit, en effet il est beaucoup plus bas que le TEG et c'est donc plus vendeur. Ne vous y fiez pas et vérifiez toujours le TEG avant de vous engager.

  • les assurances : c'est un point important dans la souscription d'un crédit. Sachez que toutes les assurances ne sont pas obligatoires et que votre organisme de crédit peut vous en proposer une. Sachez également que rien ne vous empêche de souscrire à une assurance crédit dans une compagnie d'assurance spécialisée.

  • au total, combien va vous coûter ce crédit ? : le montant total du crédit va dépendre de 4 critères à savoir la somme que l'on va vous prêté, le temps que vous allez mettre pour rembourser, le TEG et les assurances que vous aurez choisies.

Comme pour toutes les propositions de crédits, les offres varieront d'un organisme à un autre, ils varieront également selon votre situation (âge, métier, situation matrimoniale, etc). Selon tout ces critères, l'organisme de crédit vous fournira une offre adaptée.