Creacredit » Les différents crédits » Personnel

Présentation du prêt à la consommation


Cofinoga Cetelem Cofidis Franfinance

1. Définition du crédit personnel :
Aussi appelé "prêt personnel ou à la consommation", le crédit personnel vous permet d'avoir accès à une somme d'argent que vous pouvez utiliser pour ce que vous voulez. En effet, contrairement au crédit affecté, le crédit personnel peut-être utilisé pour n'importe quoi, votre frigo qui vous lâche, votre voiture qui vous lâche, vous pouvez l'utiliser dans toutes ces situations. Après avoir reçu la somme de votre organisme de crédit, vous ne leur devez aucune explication quant à l'utilisation de cet argent.

La somme prêtée au travers d'un crédit personnel varie entre 1 500 et 40 000€. Selon le montant emprunté, vous aurez la possibilité d'étaler les remboursements sur une période de 1 à 5 ans.

Pour bien choisir le crédit personnel qui vous convient, faites le tour des organismes et sachez également que certains organismes vous demanderont des justificatifs de votre situation alors que d'autres ne vous demanderont rien.

2. Les points de comparaison à étudier pour bien choisir son offre :
Avant de choisir telle ou telle offre, il y a plusieurs points à étudier, les voici :

  • la durée du crédit : la durée du crédit, c'est le temps que vous allez mettre pour rembourser l'intégralité du crédit.

  • le montant de vos mensualités : c'est la somme que vous allez devoir rembourser chaque mois. Pour éviter le surendettement, nous vous conseillons vivement de prendre des mensualités qui ne dépassent 1/3 de vos ressources.

  • le Taux Effectif Global (TEG) : ce taux est l'un des meilleurs moyens si ce n'est le meilleur moyen pour comparer les différentes offres de crédit qui s'offrent à vous. En effet, il regroupe l'ensemble des frais que va entraîner le crédit, c'est-à-dire les intérêts, les commissions, les rémunérations, les frais de dossiers ainsi que les obligations d'assurances et les sommes qui en découlent.

  • le taux nominal : ce taux est pris en compte dans le calcul des intérêts que vous devrez payer chaque mois. C'est le taux qui est le plus montré lorsque l'on essaie de vous vendre une offre de crédit, en effet il est beaucoup plus bas que le TEG et c'est donc plus vendeur. Ne vous y fiez pas et vérifiez toujours le TEG avant de vous engager.

  • les assurances : c'est un point important dans la souscription d'un crédit. Sachez que toutes les assurances ne sont pas obligatoires et que votre organisme de crédit peut vous en proposer une. Sachez également que rien ne vous empêche de souscrire à une assurance crédit dans une compagnie d'assurance spécialisée.

  • au total, combien va vous coûter ce crédit ? : le montant total du crédit va dépendre de 4 critères à savoir la somme que l'on va vous prêté, le temps que vous allez mettre pour rembourser, le TEG et les assurances que vous aurez choisies.

De plus, il faut savoir que les offres de crédit varieront selon votre situation, c'est à dire par rapport à vos ressources, votre métier, votre âge ou votre situation personnelle. En effet, au plus l'organisme de crédit juge que vous êtes un client risqué au plus il va vous faire payer cher le crédit. Pour finir, les offres de crédit personnel peuvent aussi varier selon les organismes, car ceux-ci n'utilisent pas les mêmes moyens pour évaluer les risques, donc pour un organisme vous pourrez être un client risqué alors que pour un autre organisme vous ne le serez pas.

3. L'offre préalable de crédit personnel :
Dans cette offre, il doit être mentionné les choses suivantes : la somme que vous voulez emprunté, le taux d'intérêt auquel cette somme est soumise et les modalités de remboursements. Après réception, cette offre est valide durant 2 semaines. Attention, recevoir une offre préalable de crédit ne signifie pas que vous allez avoir un crédit, il faut pour cela que l'organisme de crédit vous donne une réponse favorable.

Dans le cas où vous avez souscrit à un crédit à la consommation et que vous ne souhaitez plus le conserver et bien sachez que vous avez 14 jours pour vous rétracter. Ce délai vous est dû par la loi.