Creacredit » Les différents crédits » Immobilier

Présentation du prêt immobilier


Cofinoga Cetelem Cofidis Franfinance

Un crédit immobilier est le prêt d'une somme qui doit servir uniquement pour acheter un bien immobilier. Il y a un grand nombre de conditions à remplir pour pouvoir acquérir ce type de crédit. Le crédit immobilier a pour particularité le fait qu'il prend différentes formes selon les besoins et les moyens de l'emprunteur.

1. Définition du crédit immobilier :
Si vous souhaitez acheter un bien immobilier que ce soit une résidence principale ou secondaire, ou alors un local commercial, et bien il vous faudra passer par le crédit immobilier. Vous pourrez souscrire à ce genre de crédit en passant par un organisme de crédit ou par une banque.
Dans la majorité des cas, il vous faudra un compromis de vente pour pouvoir accéder au crédit immobilier. Le bien que vous allez acheter va alors servir d'hypothèque pour le crédit.

2. Les points de comparaison à étudier pour bien choisir son offre :
Avant de choisir telle ou telle offre, il y a plusieurs points à étudier :

  • la durée du crédit : la durée du crédit, c'est le temps que vous allez mettre pour rembourser l'intégralité du crédit.

  • le montant de vos mensualités : c'est la somme que vous allez devoir rembourser chaque mois. Pour éviter le surendettement, nous vous conseillons vivement de prendre des mensualités qui ne dépassent 1/3 de vos ressources.

  • le Taux Effectif Global (TEG) : ce taux est l'un des meilleurs moyens si ce n'est le meilleur moyen pour comparer les différentes offres de crédit qui s'offrent à vous. En effet, il regroupe l'ensemble des frais que va entraîner le crédit, c'est-à-dire les intérêts, les commissions, les rémunérations, les frais de dossiers ainsi que les obligations d'assurances et les sommes qui en découlent.

  • le taux nominal : ce taux est pris en compte dans le calcul des intérêts que vous devrez payer chaque mois. C'est le taux qui est le plus montré lorsque l'on essaie de vous vendre une offre de crédit, en effet il est beaucoup plus bas que le TEG et c'est donc plus vendeur. Ne vous y fiez pas et vérifiez toujours le TEG avant de vous engager.

  • les assurances : c'est un point important dans la souscription d'un crédit. Sachez que toutes les assurances ne sont pas obligatoires et que votre organisme de crédit peut vous en proposer une. Sachez également que rien ne vous empêche de souscrire à une assurance crédit dans une compagnie d'assurance spécialisée.

  • au total, combien va vous coûter ce crédit ? : le montant total du crédit va dépendre de 4 critères à savoir la somme que l'on va vous prêté, le temps que vous allez mettre pour rembourser, le TEG et les assurances que vous aurez choisies.

De plus, il faut savoir que les offres de crédit varieront selon votre situation, c'est à dire par rapport à vos ressources, votre métier, votre âge ou votre situation personnelle. En effet, au plus l'organisme de crédit juge que vous êtes un client risqué au plus il va vous faire payer cher le crédit.

3. Les différents types de crédit immobilier :
Le crédit immobilier peut revêtir plusieurs formes selon votre situation ou le bien que vous souhaitez acheter.

Voici une petite liste des différents crédits disponible (il en existe bien d'autres, mais ceux-ci sont les principaux) :


Prêt et crédit immobilier sur mesure Présent tout au long de vos démarches, Cetelem vous accompagne également pour optimiser simplement les nombreuses aides gouvernementales qui favorisent notamment la primo-accession (PTZ+), le financement de travaux qui encourage le respect de l’environnement.

# Le prêt conventionné : c'est un prêt assez spécial, car il est distribué par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales), ce prêt qui vous est accordé sans condition de ressources vous propose de soutenir jusqu'à 90% de la somme totale du bien désiré, il vous permet également de percevoir l' APL (Aide Personnalisée au Logement). Selon votre lieu de résidence, vous devrez vous acquitter de 76,22€ à 167,69€ de charges mensuelles.

Les conditions d'acquisitions d'un tel prêt sont les suivantes :

- il faut que vous ayez pour but d'acheter un logement pour le louer.
- il faut que vous ayez pour but d'acheter une maison neuve ou ancienne sans avoir à y faire de travaux.
- il faut que vous ayez pour but de faire des travaux pour rendre votre vie dans le logement plus confortable (seulement dans la résidence principale).
- il faut que vous ayez pour but de faire des travaux visant à faire des économies d'énergie (seulement dans la résidence principale).
- lors de la demande de prêt, il faut que vous apportiez au moins 10% de la somme totale du bien désiré.
- il n'y a aucune condition de ressources.

La durée d'un tel prêt peut varier selon son usage, en effet si vous souhaitez acheter ou construire une maison et bien vous pouvez étaler le crédit de 10 ans à 25 ans. Par contre, si vous voulez faire des travaux, la durée du crédit va de 5 ans à 15 ans. Pour finir, sachez que le prêt conventionné bénéficie de taux fixe ou révisable, mais ils sont plafonnés pour ne pas qu'il dépasse un certain montant. De plus, vous pouvez ajouter un autre prêt au prêt conventionné, ce qui peut vous permettre de réunir la somme totale du bien désiré. Voici les prêts qui peuvent s'ajouter au prêt conventionné à condition qu'il ne dépasse pas les 5% de taux d'intérêt : le prêt 0%, le prêt épargne logement, le prêt fonctionnaire, le prêt relais, le prêt 1% logement et d'autres prêts sociaux.

# Le prêt d'accession social ou PAS : c'est une extension du prêt conventionné, il est soumis à des conditions de ressources. En effet, il est disponible pour toutes personnes ne dépassant pas un certain plafond (montant choisi par décret). Il offre plusieurs avantages parmi lesquelles un taux rabaissé (environ 0,6% en moins), un plafond à ne pas dépasser pour les frais de dossiers, frais de notaires réduits et une assurance en cas de chômage. De plus, en souscrivant à ce type de prêt, vous aurez le droit à l' APL (Aide Personnalisée au Logement).

Les conditions d'acquisitions d'un tel prêt sont les suivantes :

- il faut que vous ayez pour but d'acheter une maison neuve ou ancienne sans avoir à y faire de travaux.
- il faut que vous ayez pour but de faire des travaux pour rendre votre vie dans le logement plus confortable (seulement dans la résidence principale).
- il faut que vous ayez pour but de faire des travaux visant à faire des économies d'énergie (seulement dans la résidence principale).
- le bien que vous souhaitez acquérir doit rentrer dans certaines normes en terme de superficie.
- le bien que vous souhaitez acquérir doit rentrer dans certaines normes en terme de prix au m².
- vos ressources ne doivent pas être supérieures au plafond.
- lors de la demande de prêt, il faut que vous apportiez au moins 10% de la somme totale du bien désiré.

La durée d'un tel prêt peut varier selon son usage, en effet si vous souhaitez acheter ou construire une maison et bien vous pouvez étaler le crédit de 10 ans à 25 ans. Par contre, si vous voulez faire des travaux, la durée du crédit va de 5 ans à 15 ans. Pour finir, sachez que le prêt d'accession social bénéficie de taux fixe ou révisable, mais ils sont plafonnés pour ne pas qu'il dépasse un certain montant. De plus, vous pouvez ajouter un autre prêt au prêt d'accession sociale, ce qui peut vous permettre de réunir la somme totale du bien désiré. Voici les prêts qui peuvent s'ajouter au PAS à condition qu'il ne dépasse pas les 5% de taux d'intérêt : le prêt 0%, le prêt épargne logement, le prêt fonctionnaire, le prêt relais, le prêt 1% logement et d'autres prêts sociaux.

# Le prêt relais : ce type de prêt entre en compte lorsque vous désirez vendre un bien pour en acquérir un autre. Comme son nom l'indique, il fait le relais. En effet, il vous permet d'acquérir une certaine somme en prévision de la vente de votre bien dans le but de financer votre futur bien.

Les taux d'intérêt peuvent varier selon les organismes. La somme découlant de ce prêt peut s'élever à environ 60 à 80% du montant total du bien désiré.

Les prêts relais se classent en deux catégories :

- les prêts jumelés : ce sont des prêts relais associés à d'autres prêts. Utilisé lorsque le prix de vente de l'ancien logement est inférieur au prix d'achat du futur logement.
- les prêts secs : utilisé lorsque le prix de vente de l'ancien logement est supérieur au prix d'achat du futur logement.

Pour finir, après la souscription d'un tel prêt, la personne qui a emprunté à environ 1 ou 2 ans pour vendre son ancien logement. Puis avec la somme dégagée de cette vente, il doit régler tout ou partie du prêt relais, et ce, sans aucun intérêt.

# Le prêt bancaire : c'est l'un des prêts les moins réglementés. Toutes les banques et les organismes peuvent vous le proposer. Les taux ainsi que les frais sont fixés de manières totalement libres par l'ensemble des distributeurs.

Généralement, un prêt bancaire se divise en plusieurs parties :

- le montant que vous avez emprunté.
- le taux d'intérêt.
- le temps que vous allez mettre pour rembourser.
- le montant que vous allez devoir rembourser chaque mois.

4. Le crédit à taux zéro :
Lé crédit à taux zéro est un prêt immobilier subventionné par l' État. Dans le but de rendre l'accession à la propriété disponible pour tous, l' État a mis en place ce prêt qui vous permet d'avoir à un crédit sans aucun intérêt à verser. De plus, il ne vous sera demandé aucuns frais de dossiers. Ce prêt peut être utilisé de différentes manières, en effet vous pouvez l'utiliser pour créer un apport personnel ou alors pour rendre un apport personnel plus conséquent.

Il existe plusieurs conditions à l'octroi de ce prêt :

- vous ne devez pas avoir été propriétaire de votre résidence principale sur les deux ans précédant la demande.
- vous devez acheter ou construire un bien neuf.
- vous devez acheter ou faire des travaux dans un logement ancien (le coût des travaux doit être au moins équivalent à 54% du montant total du logement).
- vous devez acquérir un logement qui n'a jamais servi de logement domestique.
- vous devez aménager un logement qui n'a jamais servi de logement domestique.


Pour votre prêt et crédit immobilier


Prêt et crédit immobilier sur mesure Présent tout au long de vos démarches, Cetelem vous accompagne également pour optimiser simplement les nombreuses aides gouvernementales qui favorisent notamment la primo-accession (PTZ+), le financement de travaux qui encourage le respect de l’environnement.